Sélectionner une page

Nos engagements

Découvrez nos engagements pour préserver notre cadre naturel d’exception.

Notre vignoble s’inscrit dans un cadre naturel exceptionnel et nous nous engageons à le protéger chaque jour. Nous concentrons aujourd’hui tous nos efforts à réduire au maximum les impacts sur l’environnement. Cette attention apportée à des pratiques plus naturelles nous permet de garantir une haute qualité de nos vins et de manière durable afin que les générations à venir puissent elles aussi en profiter. Tout cela se traduit en quatre grands axes et un label HVE niveau 3…

 

label-hve

Travaux de sols

Les traitements de sols sont remplacés par des travaux de sols :

Le socle de charrue chausse et déchausse les pieds, la terre est aérée et amendée naturellement. Les sols labourés favorisent un enracinement profond ce qui protège la vigne de la sécheresse.

Afin d’éviter le tassement des sols légers, ces travaux sont réalisés par traction animale.

 

Aucun insecticide

Les insecticides sont proscrits :

Grâce à la faune naturelle présente dans la forêt qui entoure notre vignoble, il y a un équilibre où « le plus gros mange le plus petit » : la coccinelle mange le puceron, d’autres insectes mangent la cicadelle verte et nos trois colonies de chauves-souris, locataires de l’espace, veillent à garder notre vignoble exempt de cochylis et autres insectes nocturnes.

Nous pratiquons également par la diffusion de phéromones femelles, l’éradication par confusion sexuelle du vers de grappe et de la flavescence dorée.

Enfin le nombre de nos ruches grandissant nous rassure et nous conforte quant à l’équilibre de notre environnement.

Sans engrais chimiques

Aucun engrais chimiques :

Les amendements émanent de la vigne : après la taille, les sarments sont collectés et broyés puis assemblés au fumier de cheval et mis en plateau de décantation pendant 24 mois.

Après décomposition ce riche terreau naturel est réintroduit sur le vignoble sur une base de 5 tonnes/hectares.

Traitements phytosanitaires

Limitation des traitements phytosanitaires :

En produisant des protéodies, les effets de la génodique réduisent considérablement les maladies du bois (esca, BDA, Eutypiose).

La vigne est directement impactée par son environnement sonore. Aussi nous diffusons des mélodies de protéines, appelées « protéodies », afin de réguler le taux de synthèse de protéine spécifique au niveau cellulaire, cela permet de ralentir la croissance des champignons et de renforcer le processus de défense naturel de la vigne.

« Notre vignoble, notre terre enfante chaque année l’excellence. Nous leurs devons respect et attention afin de pérenniser ce miracle de la nature. » Philippe Miecaze

Vous serez également intéressés par…